Deux personnes sur trois ont déjà changé leurs achats au quotidien pour mieux préserver la planète(1).

Mais qu’en est-il réellement ? Comment cela se traduit-il ? L’épidémie de Covid 19 pourrait transformer de manière pérenne la façon de consommer des Français. Plus locale ? Plus durable ? Plus équitable ?

Pour le savoir, relevanC (filiale du groupe Casino) met en place un baromètre trimestriel permettant de suivre l’évolution de la consommation responsable des Français en se basant sur leur comportement d’achat en magasin.

Cinq indicateurs Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) seront suivis, sur un panel de 1,1 million de clients représentatifs de la population Française(2): « Consommer bio », « Soutenir les producteurs », « Produire moins de déchets », « Réduire les protéines animales » et « Limiter son impact écologique ».

Cette première édition, réalisée sur le premier trimestre 2020, est une photographie de la consommation responsable avant la crise Covid 19.

Consommer bio

Le label le plus connu des Français continue de s’ancrer dans le quotidien des consommateurs : 82% des Français ont acheté un produit bio au cours du premier trimestre 2020, soit une augmentation de 4% par rapport à l’année dernière.

En moyenne, un acheteur de produits bio a consacré 9% de ses dépenses alimentaires aux produits biologiques lors du dernier trimestre, une hausse de 9% par rapport à l’année dernière.

Soutenir les producteurs

Près d’un quart des Français (23%) ont acheté un produit qui garantit une meilleure rémunération des producteurs, un chiffre en baisse de 4% par rapport au trimestre précédent mais en hausse de 3% par rapport à l’année dernière. Les produits en faveur des producteurs représentent moins de 1% des dépenses alimentaires des Français, en recul de 5% par rapport au trimestre précédent. Le prochain baromètre nous permettra de suivre si cette tendance s’est poursuivie lors du confinement.

Produire moins de déchets

L’offre de vrac se démocratise en grandes et moyennes surfaces (GMS), mais son adoption par une majorité de Français est encore loin. 17% des Français ont acheté des produits en vrac lors du trimestre précédent. La consommation de ces produits ne représente que 0,2% des dépenses des Français, bien que ce chiffre soit en hausse de 3% par rapport à l’année dernière.

 

Réduire les protéines animales

Concernant les rayons Traiteur, Ultra-Frais et Lait, l’offre végétale se démocratise dans les rayons des GMS. 35% des Français ont acheté un produit permettant de réduire sa consommation de protéines animales sur le dernier trimestre, un chiffre en hausse de 3% par rapport à l’année dernière. Les Français consacrent seulement 1% de leur budget à ces produits, mais qui a augmenté de 9% par rapport au trimestre précédent.

Limiter son impact écologique

Pour limiter leur impact sur l’environnement, les Français sont de plus en plus nombreux à acheter des produits d’hygiène et d’entretien écologique : 45% des Français, soit une hausse de 13% par rapport à l’année dernière. Ces produits écologiques représentent 3% des dépenses des Français, en augmentation de 21% par rapport à l’année dernière.

L’indice global de ces indicateurs RSE est de 107 pour le premier trimestre 2020 (vs le premier trimestre 2019, qui a pour indice la base 100). Le prochain baromètre trimestriel, qui portera sur l’analyse de la consommation pendant le Covid 19, nous permettra de savoir comment la consommation responsable des Français a évolué en période de crise.

(1)    Baromètre GreenFlex-Ademe 2019

(2)    Analyse des tickets de caisse de 1,1 million de clients très réguliers des enseignes Casino (Géant, Casino, Franprix, Monoprix) sur le 1er trimestre 2020 vs le 1er trimestre 2019. Pour chaque indicateur RSE, seuls sont concernés es acheteurs de la catégorie.